Énergie – Infos

Les stations de montagne et les domaines skiables mettent en place différentes mesures pour proposer à nouveau aux vacanciers un séjour inoubliable, tout en réduisant leur consommation d'énergie. La Rosière et les remontées mécaniques ouvriront comme prévu du 10 décembre 2022 au 22 avril 2023.  Voici les mesures en place à La Rosière, en date du 18 octobre 2022.

Côté Station

La Rosière et la commune de Montvalezan entendent également économiser l’énergie en réduisant l’éclairage public décoratif, tout en conservant la magie et l’ambiance unique proposées chaque année aux vacanciers.

  • Les sapins de Noël seront illuminés du 10 décembre au 13 janvier, du coucher du soleil jusqu’à 23h
  • Les décorations lumineuses sur les bâtiments publics seront allumées du 10 décembre au 3 mars, du coucher du soleil jusqu’à 23h
  • Les décorations lumineuses sur les candélabres seront allumées du 10 décembre au 3 mars, du coucher du soleil jusqu’à 23h

Les éclairages décoratifs étaient jusqu’alors allumés en permanence, toutes les nuits durant toute la saison. Il est également à noter que la commune de Montvalezan, grâce à sa centrale photovoltaïque, a pu assurer de façon autonome 94% de la consommation électrique de l’éclairage public en 2021.

 

Côté domaine skiable

Est-ce que le domaine skiable ouvrira comme prévu cet hiver ?

Le Domaine Skiable de La Rosière – Espace San Bernardo ouvrira comme prévu du 10 décembre 2022 au 22 avril 2023.

 

Quelles mesures concrètes seront prises pour réduire la consommation énergétique  ?

  • Réduction de la vitesse des remontées mécaniques lors des périodes de faible affluence. Par exemple, en réduisant la vitesse d’1 mètre par seconde, le temps de montée au Mont-Valaisan augmente seulement de 22 secondes et la consommation est réduite de 15%
  • Fermeture des remontées mécaniques en doublon (Bellecombe I, Lièvre Blanc) également lors des périodes de faible affluence, sans diminuer l’offre de ski
  • Formation de 100% du personnel à l’écoconduite des télésièges et des engins de damage
  • Limitation de l’utilisation de la ressource en eau et en électricité grâce à l’utilisation d’un outil de mesure d’épaisseur de neige en temps réel installé sur la totalité du parc de chenillettes (SNOWSAT), permettant d’optimiser la production de neige de culture
  • Baisse de 10% de la consommation en carburant des dameuses grâce à ce même outil SNOWSAT et réduction des largeurs de pistes lors des périodes de faible affluence
  • Arrêt de la production de neige de culture si les chutes de neige naturelles sont suffisantes pour assurer le début de saison

Des coupures d’électricité sont-elles possibles ?

La probabilité de coupures est très faible. Le domaine skiable est ouvert en dehors des pics de consommation critiques (entre 18 et 22h notamment) et ne devrait pas être impacté.

 

La hausse des prix de l’énergie a-t-elle des conséquences sur le prix des forfaits de ski  ?

La hausse des prix de l’énergie (carburants, électricité) représente une part importante du prix d’un forfait de ski. Cela a en effet conduit à augmenter les tarifs cette saison. Cependant, ce n’est qu’une infime partie des couts énergétiques qui a été répercutée sur le prix final. Le coût de l’électricité à été multiplié par 4,5 pour le domaine skiable, tandis que le forfait de ski n’a augmenté que de 8%, ce qui représente 20€ pour un forfait adulte 6 jours.