Farçon savoyard

Le farçon savoyard

On ne vous le présente plus : le célèbre farçon reste le dessert incontournable de la Savoie

 

Il trouve ses origines au Moyen-Âge et qui, a su, au fil des siècles, garder une place indélébile au coeur des cuisines savoyardes. D’antan, il s’agissait même d’un dessert onéreux souvent réalisé le dimanche pour les notables susceptibles de venir partager le repas. En effet, les épices (denrées coûteuses) étaient achetées aux Colporteurs et ajoutées aux ingrédients de ce succulent met. A savoir que plusieurs recettes sont possibles, elles varient selon les familles, les villages et selon le pain, le farçon se fait au feeling. Tiède, il saura ravir vos papilles en faisant ressortir le gout unique du safran. Voici la recette de Colette Maitre, habitante de La Rosière

 

INGRÉDIENTS

POUR 4 PERSONNES

2 à 3 verres d’eau / 1 soupçon de rhum
1 pincée de safran
1 verre de sucre en poudre
1 assiette de pain dur coupé en dés
50g de raisins secs

 

ETAPE 1

Mettre à tremper dans l’eau environ 2h, le sucre, le pain et une pincée de safran.

ETAPE 2

Parallèlement, tremper les raisons secs dans de l’eau du rhum.

 

ETAPE 3

Faire chauffer la poêle huilée, intégrer le mélange et faire cuire jusqu’à ce que les morceaux deviennent couleur caramel clair

 

ETAPE 4

Remuer légèrement les morceaux pendant toute la cuisson
(20mn à 30mn) à feu doux
Variante: vous pouvez ajouter un œuf et du lait, mais chez les montagnards la recette n’en contient pas