Fondue

Fondue sous igloo

 

Envie de céder aux plaisirs culinaires savoyards ?

 

Nous vous invitons à un moment d’exotisme montagnard avec notre fondue sous igloo. Car oui, à la montagne, et plus particulièrement à La Rosière, tout est permis ! Alors mettez des vêtements chauds, chaussez vos après-ski et affûtez votre pic à fondue. La bataille des bouts de pain tombés dans le caquelon va commencer.

Vous pouvez vivre cette expérience inédite de deux manières différentes avec nos partenaires.

Tout d’abord vous pouvez le faire de la manière la plus traditionnelle qui soit avec Bureau Montagne La Rosière Tarentaise. Vous effectuerez une petite randonnée en raquettes sous l’éclairage magique des flambeaux. L’igloo est confectionné de blocs de neige à la manière des inuits puis enseveli sous les chutes de neige. Pour pénétrez en son sein, il vous faudra marcher comme un canard ou progresser sur les genoux. Dès que les convives sont installés, les hostilités peuvent commencer dans une ambiance conviviale qui se réchauffe très rapidement. La fondue sous igloo prend doucement forme sous les mains expertes de Grégory, le maître de cérémonie.

Autrement, vous pouvez vivre cette aventure avec le Village Igloo de La Rosière. Cet immense igloo aux parois internes ornées de sculptures est basé près du départ du télésiège du repos. La fondue se déguste sur réservation sous igloo ou en terrasse de 11h à 15h. Depuis la terrasse vous apprécierez le panorama avec sa vue imprenable sur le Mont Pourri. Le Village Igloo est accessible à pieds comme à skis.

 

Vous le voyez, la fondue sous igloo peut se vivre différemment !

Désormais, le choix vous appartient. Vous pouvez opter de vivre cette expérience culinaire à la manière des trappeurs d’Alaska, ou en version 3ème millénaire. Quoi qu’il en soit, nous pouvons vous confirmer que les deux fondues sont excellentes. Donc, n’hésitez pas à tenter l’expérience pour échanger avec vos proches.

 

la fondue, un met d’ailleurs

Le pays d’origine de la fondue est bien montagnard, cependant il est suisse et non savoyard. Ce plat se compose des fromages locaux comme le gruyère et le vacherin fribourgeois.

Il faut attendre les années 50 pour déguster la fondue en Savoie, dans le Val d’Aoste et en Franche-Comté. Bien évidemment la recette laisse la part-belle aux fromages du terroir, le beaufort et le comté.