chiens de traineaux

Chiens de traîneaux

Laissez-vous guider pour un baptême de 20 minutes pour 1 à 3 personnes par traîneau (max. 140kg sur le traineau). Chaussez vos après-skis, enfilez vos vêtements chauds, et admirez le paysage et l’enthousiasme de vos nouveaux amis à 4 pattes. Retrouvez les prestataires juste en dessous !

Nos chiens de traîneau vous attendent pour une course rapide dans les zigzags de la forêt de La Rosière. Ils sont toujours prêts et jappent avec impatience pour vous entraîner. Dans une gerbe de neige fraîche, votre traîneau s’envole et vous réalisez soudain la puissance de ces athlètes. En résumé, c’est l’une de nos activités d’hiver à découvrir absolument lors de votre séjour au ski.

Pour en faire l’expérience inédite avec nos chiens chéris, c’est Évolution 2 – École d’aventure qui organise tout !

 

EN SAVOIR PLUS SUR LES CHIENS DE TRAÎNEAU

Les chiens de traîneau sont aussi appelés attelage de chiens. C’est dans l’Arctique, il y a 9500 ans, que l’on trouve la première trace de chiens avec une sorte de harnais, ou joug. Il semble qu’en Europe, l’utilisation de chiens de bétail ait débuté en l’an mille. En effet, l’attelage des chiens faisait partie de la vie quotidienne. Cependant, cette pratique a été progressivement interdite en Italie puis en Angleterre. La France résiste jusqu’en 1897, date à laquelle 28 départements décident d’en interdire l’usage.

L’utilisation du traîneau à chiens sur la neige a été démocratisée par la période de la ruée vers l’or. C’est en Alaska qu’il s’est imposé comme moyen de transport. Puis, comme il n’y avait pas grand-chose d’autre à faire, il est devenu un moyen de s’amuser et a été utilisé pour des courses. La première et la plus mythique d’entre elles fut la « All Alaska Sweepstakes » sur une distance de 653 km.

Aujourd’hui, les courses de chiens de traîneau sont organisées en différents championnats. En marge de ceux-ci, il existe des défis tels que la Grande Odyssée. La plus grande course d’Europe avec plus de 65 mushers et 550 chiens-athlètes. C’est finalement un événement à vivre avec les enfants. C’est une occasion en or de constater les différences subtiles entre les mushers ou les différentes races de chiens.