Le circuit des villages et chapelles

Découvrez les villages et chapelles de la Rosière/ Montvalezan

La commune de Montvalezan est située au cœur du massif de la Haute-Tarentaise, dans le département de la Savoie. Elle s’étend ainsi sur 2590 hectares, entre 850 et 2900 m d’altitude, en versant sud. La Commune est donc composée de 44 hameaux dont 34 sont actuellement habités. Elle compte 692 habitants à l’année et environ 11000 lits touristiques sur La Rosière. Durant de nombreuses années, le village le plus animé de la commune a été le chef-lieu. Il abrite en effet un ensemble paroissial constitué d’une Tour, d’une Cure et d’une Eglise. Classée aux Monuments Historiques, la Tour a été construite en 1674. Il s’agissait d’une dépendance de l’Hospice du Petit-Saint-Bernard, fréquentée temporairement par les chanoines. Consacrée en 1688 dans la période de l’expansion de l’art baroque en Haute-Tarentaise, l’église Saint Jean-Baptiste est ouverte au public tous les jeudis de 16h00 à 18h00 en juillet et en août.

Les hameaux

Le bois, la pierre et la lauze (dalle de schiste grise et régulière utilisée pour recouvrir les toits) représentent les fondements de l’architecture traditionnelle savoyarde. Dans chaque village, les maisons construites soit sur un replat, soit adossées à la pente sont ainsi serrées les unes contre les autres autour d’une petite chapelle rustique. Solides, fonctionnelles et harmonieuses, elles sont adaptées au climat montagnard. Les épais murs de pierres sèches sont coiffés d’une robuste charpente en bois pour supporter le toit de lauzes et la masse importante de neige. Conçues à l’origine pour un usage agricole, beaucoup de maisons traditionnelles ont été rénovées et ré-agencées pour servir aujourd’hui d’habitation à la population permanente, saisonnière et touristique de la commune.

Les Chapelles

Les 14 chapelles de la commune de Montvalezan constituent un patrimoine reconnu. Ces chapelles ont ainsi été construites par nos aïeux au XVIIè siècle, parfois antérieurement, en remerciement d’une grâce reçue ou tout simplement pour exprimer leur foi, parler de leur vie, de leurs souffrances et de leurs espoirs.
Chacune des 14 chapelles de Montvalezan est vouée à un Saint particulier qui correspond parfois au nom du donateur, d’un Saint universel ou d’un Saint thaumaturge :

  • Le Champ : Notre-Dame de Fourvière
  • La Rochette : Notre-Dame de la Pitié
  • Le Griotteray : Saint-Joseph
  • Le Solliet : Sainte-Barbe
  • Le Villaret : Saint-André
  • Le Crey : Notre-Dame de Liesse
  • Les Moulins : Saint-Martin
  • Le Mousselard : Saint-Barthélémy
  • Les Laix : Saint-Roch
  • Le Châtelard : Saint-Alexis et Saint-Michel
  • La Combaz : Saint-Jacques
  • Hauteville : Sainte-Anne
  • La Rosière : Sainte Jeanne d’Arc.

 

Le coup de cœur : la chapelle du Châtelard

Située à 1500 m d’altitude, dans le village du Châtelard (dont l’étymologie serait « castellarium » qui signifie une concentration de maisons autour d’un château), cette chapelle perchée sur un promontoire surplombe donc la vallée de Haute-Tarentaise.

La petite chapelle qui existait en 1633 a été reconstruite en 1869, exhaussée et décorée en 1914. Aussi, ayant subi de nombreux bombardements en 1944 du fait de sa position géographique stratégique, elle a été restaurée depuis. Comme la plupart des églises situées sur des éminences, elle est principalement dédiée à Saint-Michel.

Son clocher abrite la plus ancienne cloche de la commune, fondue en 1559 et déplacée de Montvalezan au Châtelard pour échapper aux troupes révolutionnaires. Après avoir été le théâtre de nombreuses processions et bénédictions, messes dominicales et mariages, la chapelle continue désormais à rythmer la vie quotidienne des habitants du village au son de l’Angélus.

L’Association des Chapelles, depuis 1993, restaure l’ensemble de ces édifices en collaboration avec les élus. Les travaux sont ainsi réalisés par des bénévoles ou des artisans rémunérés grâce aux nombreux dons complétés de subventions municipales.